Préambule

L’histoire de la fondation des Cartels Constituants de l'Analyse Freudienne a fait l’objet de la publication de Tribune 1 et Tribune 2. Tribune 1 et 2 étaient consacrées à la question de l'institution analytique. C'est une question, il est vrai, qui s'est posée à tous ceux qui, issus de l'Ecole Freudienne, ont eu à affronter dans le début des années quatre-vingt une crise institutionnelle majeure, dont le point crucial a été la dissolution de l'EFP et la dispersion de ses membres.

Or de cette dissolution, s'il est certain qu'elle a servi à dénouer une situation devenue intolérable, on ne saurait prétendre pour autant qu'elle y ait apporté quelque solution. Pour preuve - une preuve qui pose une question rétrospective sur la cohérence de ladite École Freudienne - l'atomisation de ce groupe en un nombre impressionnant d'associations nouvelles, dont le tableau synoptique donne l'état jusqu’en 1983. Ce processus de division, dont rien n'assure d'ailleurs qu'il soit à son terme, incite à se demander s'il est l'effet de positions théoriques sur l'analyse radicalement impossibles à accorder, de divergences d'opinions éventuellement conciliables ou de simples incompatibilités de personnes et d'humeurs, ces trois éventualités ne s'excluant d'ailleurs nullement.

C'est une question que nous avons choisi de prendre au sérieux et de traiter de la manière la plus simple, c'est-à-dire en rendant compte de chacune de ces fondations institutionnelles depuis le 5 janvier 1980.

Si l'on excepte l'École de la Cause Freudienne, dont les responsables ont refusé leur collaboration à notre projet, nos comptes-rendus paraissent avec l'accord et même le concours des groupes intéressés et sont suivis de la reproduction in extenso de leurs statuts, afin de rendre accessibles des textes juridiques qui restent généralement ignorés, le plus souvent même pour chaque institution de ses propres membres.

Or nous sommes loin de partager ce désintérêt pour la forme institutionnelle, puisque, au contraire, c'est précisément sur le souci de créer une institution pour la psychanalyse que les Cartels Constituants se sont fondés. On le verra très clairement dans la chronologie qui montre en particulier comment les débats autour du choix de la forme de l'institution ont animé la période qui a précédé sa fondation, et comment celle-ci s'est faite par l'accord, sous la forme d'une signature au bas des statuts, à la forme choisie.

Cela indique clairement que les modalités adoptées, loin de représenter un simple cadre à remplir, indifférent en soi, l'ont été pour des raisons théoriques précises.

En effet les questions centrales pour l'institution, - la publication, l'enseignement, le cartel et la passe -, y sont abordées, à la manière dont le travail des Cartels Constituants a choisi de s'orienter, c'est-à-dire non pas comme une simple reprise et une application aveugle de concepts freudiens et lacaniens, mais comme leur questionnement, leur mise à l'épreuve, donc leur prise au sérieux.

Le caractère «expérimental» des Cartels Constituants résidait en effet non seulement dans ce fait que sa durée était limitée à six ans sur les bases institutionnelles choisies en 1983, mais surtout dans leur volonté de mettre ces concepts à l'épreuve dans le fonctionnement institutionnel et le travail théorique qu'il doit permettre. Cette mise a toujours été présente lors des modifications statutaires qui ont tenté d’inscrire, même dans les périodes conflictuelles, les effets enseignants du travail accompli.

Sur toutes ces questions, on trouvera donc un débat à plusieurs voix sur les thèmes de la publication, de l'enseignement, du cartel, de la passe et du choix des modalités institutionnelles, à travers lesquels sera argumenté ce qui a trait à la formation des analystes

 

Menu

 

Tribune 1 (extraits)

sommaire

- Préambule
- Questions adressées à A. Rondepierre par J. Nassif et D. Saadoun
1) A propos de la place de l'écrit et de sa publication dans le champ de l'analyse.
2) Sur la situation de l'enseignement après l'intervention de Lacan dans le champ freudien
- Chronologie
- Entretiens C. Dumézil, A. Rondepierre
- Annexes
- Tableau Synoptique
- Inventaire des associations et des revues de 1980 et 1981

 

Tribune 2 (extraits)

Rechercher sur le site

S'abonner À La Newsletter

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire

Accès membres